Médiév'art | Accueil | Références | Produits | Tailles | Photos | Boutique | Promotions | Tarifs | Devis | Délais | CGV




Modèle Médiév´art



Nos fabrications sont surtout destinées aux professionnels du spectacle et aux associations qui doivent parfois les adapter à un besoin spécifique et à peu de frais sans toujours savoir comment faire.

Sur cette page vous trouverez nos conseils pour l'entretien de vos armures et casques en résine métallisée rigide ou flexible, ainsi que pour toute modification que vous désirez y apporter.

Certains conseils paraîtront superflus aux bricoleurs avertis mais pensez aux autres, nous avons parfois des demandes pour de très menues interventions qui peuvent être facilement réalisées en économisant un port aller et retour.

Je rajouterai des rubriques au fur et à mesure de vos questions pour apporter la meilleure réponse possible et qu'elle soit profitable à tous.



L'entretien courant

  • Pour les armures exposées en décor

    Le plumeau à poussière est suffisant car elles ne rouillent pas. Si l'éclat ternit au fil des années on peut lui refaire une jeunesse avec un peu de pâte de finition et un chiffon, voir l'entretien des armures portées.

    Si l'armure est déplacée souvent, transportée sur des expos, exposée à l'extérieur et aux intempéries, l'entretien sera le même que pour les armures utilisées mais dans ce cas la version flexible sera également préférable pour plus de résistance et de longévité.


  • Pour les armures utilisées

    Si l'armure est portée l'entretien est variable selon les conditions d'utilisation, la finition ou patine d'origine et le matériau standard rigide ou flexible, dans ce dernier cas la méthode d'entretien est la même mais plus facile.

  • avec la finition standard acier gris

    Dans le cas de la finition classique acier gris, La plupart du temps le frottement au chiffon de laine est suffisant pour ôter les traces légères mais en cas d'exposition aux intempéries ou si l'armure a terni au bout d'un certain temps il sera nécessaire de repasser un peu de pâte d'avivage.

    Il ne faut pas utiliser une pâte abrasive mais une pâte douce chargée d'argenture, mais il faut toujours vérifier que la pâte ne soit pas abrasive et comme il n'est pas toujours facile de se la procurer selon les régions ou les magasins nous avons rajouté un article compatible et facile à l'emploi dans la boutique section entretien.

    Il faut étendre la pâte en très petite quantité avec un chiffon doux, et frotter comme pour la faire pénétrer sans laisser d'épaisseur. la pâte s'utilise à température ambiante, ne jamais exposer les pièces à une source de chaleur (radiateur ou autre) car les micro bulles d'air qui peuvent être contenues dans le matériau sous la surface du gel coat risquent de provoquer l'apparition de bulles. Il faut laisser bien sécher (minimum 1 heure mais on peut aussi attendre plusieurs jours) et frotter ensuite avec un chiffon de laine et surtout avec vigueur.

    La pâte d'avivage se nettoie à l'essence de térébenthine, mais il n'est pas nécessaire de l'enlever pour en remettre par dessus si elle est sèche bien au contraire. La térébenthine est donc à éviter dans la mesure du possible, nous ne l'indiquons qu'en cas de nécessité d'enlever la patine de finition.


  • avec la finition métallisée argent

    Cette finition nécessite moins d'entretien que la précédente car elle est plus stable et plus résistante notemment aux intempéries mais si nécessaire, le simple frottement au chiffon de laine est suffisant et pour ôter les traces légères il faudra éventuellement repasser un peu de cire d'argenture. La cire se dépose directement avec le doigt puis doit être étallée au chiffon doux en frottant fortement pour ne pas laisser d'épaisseur et obtenir un brillant parfait.


  • avec les finitions métal vieilli et métal mi sombre

    l'entretien est identique à celle du standard acier gris, mais il faut avoir la main plus légère pour toute intervention abrasive. particulièrement avec le métal mi sombre qui propose des nuances aléatoires avec une alternance de parties plus sombres et plus claires. Dans ce cas, au contraire de la patine précédente il vaut mieux ne pas laisser trop sécher la patine avant de la frotter au chiffon de laine.


  • avec la finition métal sombre anthracite

    La technique d'entretien est identique pour la finition métal sombre anthracite mais avec la pâte sombre correspondante, nous avons également rajouté un article compatible et facile d'emploi dans la boutique section entretien. La pâte reste plus difficile à étaler que l'argenture, il faut veiller à ne pas laisser d'épaisseur et bien frotter après séchage pour donner un bel éclat brillant.


  • avec les finitions bronze ou alu

    Pour l'entretien des finitions bronze et alu, on peut raviver l'éclat brillant par frottement à la laine d'acier la plus fine (000) et terminer au chiffon de laine.

    On peut aussi vieillir le bronze par oxydation et provoquer des traces vert bleu en laissant agir quelques instants de l'acide chlorhydrique déposé sur la surface de la pièce. Mais cette opération doit se faire avec une infinie précaution, l'acide chlorhydrique n'est pas un produit anodin ni sans dangers. il faut donc respecter les précautions d'emploi et utiliser gants masques et lunettes. on peut ensuite re décaper les parties que l'on veut conserver en bronze propre mais la gestion de l'oxydation n'est pas simple, non bricoleurs s'abstenir.

    Pour les pièces déjà livrées en bronze vieilli, le frottement à la laine d'acier ne peut être fait que sur les parties restées non oxydée pour les raviver et accentuer les nuances avec les parties oxydées, si celle-ci sont frottées également elles seront décapées et retrouveront leur aspect brillant et propre initial. Cette finition vieillie sera plutôt réservée à l'exposition et si possible sous vitrine.


  • avec la finition rouille véritable

    Les pièces traitées ainsi sont sensées être abîmées, type abandonnées ou sorties de fouilles, on évitera tout entretien. On peut toutefois si nécessaire enlever un peu de rouille en frottant avec une laine d'acier très fine ou en rajouter en exposant la pièce en atmosphère humide ou oxydante, type cul de basse fosse ou donjon humide...

    Cette patine doit être de préférence réservée à la simple exposition et si possible sous vitrine, pour l'utilisation la finition couleur rouille est mieux adaptée car sans entretien.


  • avec les finitions métal sombre éco, dorée et couleurs

    Il n'y a aucun entretien particulier, le nettoyage peut se faire à l'eau savonneuse ou claire.

    En cas de rayures à rattraper, même système que pour la patine acier standard, mais sans pâte d'avivage, il faudra plutôt terminer à la laine d'acier très fine et éventuellement un polissage au disque chiffon avec très peu de pâte de polissage.

    Pour les finitions dorées, voir la page des patines et finitions, la finition de base et l'entretien sont identique aux finitions couleurs, Mais il est possible d'améliorer la finition à la cire pâte à dorer d'antiquaire dont il existe ne nombreuses nuances faciles à se procurer en magasin de bricolage.


  • Pour les finitions avec gravures

    Suivre les procédures décrites, mais évitez tout ponçage qui attaquera la gravure sans possibilité de la rattraper. Les gravures sont faites en moule avant fabrication, il est déconseillé de graver une pièce car tout procédé dépassera très vite la couche de gel coat et la fibre de structure entraînera l'outil de gravage dans des directions incontrôlables à la main.




L'entretien de restauration

  • les rayures

    En cas de rayures en profondeur il y a peu à faire en matière de miracle et le mieux est l'entretien courant. Les rayures étaient également fréquentes sur les armures utilisées en leur temps.

    Il est toutefois possible de les atténuer avec soit une pâte abrasive étalée et frottée préalablement à la pâte de finition, soit directement en re ponçant la partie abîmée au papier abrasif très fin, selon la marque le grain est plus ou moins mordant mais un grain de 240 devrait être largement suffisant, 150 au maximum. (plus le chiffre est grand plus le grain est fin)

    Après ponçage si l'on passe directement à la phase pâte de finition il y aura une différence d'aspect avec la zone environnante à la réparation. Il faudrait normalement polir la zone re poncée et c'est là que les choses se compliquent car l'équipement, les produits et la technique risquent de faire défaut. Un disque de feutre ou de chiffon doux et une pâte fine à polir peuvent faire l'affaire, mais attention avec le feutre, il ne faut pas polir trop fort c'est seulement pour estomper de dépoli de la zone poncée et la marier avec la zone environnante.

    Pour les rayures plus profondes sur bronze ou alu, on pourra commencer avec une laine d'acier plus grosse ou éventuellement un papier grain fin (400 à 150) maximum mais attention à ne pas poncer plus profond que la couche de gel coat, et terminer à la laine d'acier très fine 000 et le chiffon de laine. Le polissage est possible mais risqué car la couleur de la pâte de polissage employée peut avoir une incidence sur l'aspect de la pièce puisque aucune pâte ne viendra aviver et corriger la surface.


  • les ébréchures

    Sur les pièces en version standard rigides il arrive que les bordures subissent des ébréchures, le plus simple est de les rattraper à la lime ou au papier à poncer gros grain (60 ou 40) uniquement en travers et perpendiculaire à la pièce pour rattraper une ligne douce, puis d'adoucir avec un papier plus fin pour la finition.

    Les pièces flexibles supportent beaucoup mieux les chocs et les bordures n'ont aucune raison d'ébréchures sauf à être frottées sur des surfaces abrasives, (béton, bitume etc.)



Réparations bricolages et customs

  • sangles cuir boucles et rivets.

    Il peut arriver que des rivets finissent par lâcher, que des boucles ou ardillons cassent ou s'arrachent ou que des sangles se coupent à la longue.

    Nous avons rajouté dans la boutique à la section entretien tout un lot d'articles pour parer aux urgences, longueurs de sangles et boucles en différentes largeurs, et rivets à frapper. Notre système de rivetage étant très particulier à nos fabrications, nous préconisons en cas d'intervention pour ces petites réparations de les remplacer par des rivets à frapper plus faciles d'emploi.

    Ces rivets peuvent aussi servir pour garnir un pourtour de pièce en déco ou pour rajouter des éléments ou des sangles. il faut les choisir à la bonne longueur, c'est à dire que la partie longue du rivet doit dépasser d'environ 2 à 3 mm avant de lui appliquer le chapeau à frapper. S'il dépasse trop, il est toujours possible de rajouter une petite épaisseur (rondelle de métal ou de cuir soit derrière la pièce soit entre les pièces à assembler.

    Si le corps du rivet ne dépasse pas assez il ne tiendra pas, la première fois il est conseillé de gaspiller un rivet pour faire un essai préalable avec une épaisseur similaire à l'assemblage à réaliser. Il ne faut pas frapper trop fort pour sertir le rivet, plusieurs petits coup bien ajustés et un ou deux plus appuyés pour terminer seront suffisant. L'idéal est de placer la pièce sur un tas (pièce métallique solide genre petite enclume ou bout de rail) et d'utiliser un petit marteau léger.

    Pour les rivets moins accessibles en fond de casque par exemple si le marteau ne passe pas il faut utiliser une pièce à frapper à la main (tête de marteau démanchée ou forme similaire)

    Il est possible également de réparer une articulation de pièce dont un rivet aura lâché mais on atteint déjà la limite du bricolage et parfois la pièce aura été également abîmée dans l'accident. Nous pouvons intervenir pour ces réparations en atelier, changer des pièces, remettre un coup de jeune aux patines, enlever ou rajouter des pièces. Le mieux est de nous faire parvenir des photos les plus précises sur les parties incriminées pour que nous puissions vous faire une estimation de réparation.


  • découpes et perçages

    En règle de base ne jamais chauffer une pièce pour quelque raison que ce soit, c'est toujours néfaste au matériau dans sa structure.

    les découpes peuvent être faites avec une lame de scie à métaux, une disqueuse (disque diamant lisse ou disque à métaux très fin, la scie sauteuse avec une lame à denture très fine ou abrasive du type pour faïence et céramique.

    Dans tous les cas il ne faut pas couper à la mesure juste de la coupe souhaitée mais laisser un peu de marge pour terminer à la lime ou au papier de verre du gros au fin et ajuster à la cote souhaitée. Cela évitera les ébréchures possibles selon l'outil de coupe utilisé. (Surtout pour la version résine rigide)

    Idem pour les perçages, au delà de 5 mm de diamètre il ne faut pas percer en une seule fois mais augmenter progressivement et terminer à la lime.

    Utilisez de préférence un forêt usagé sans mordant trop agressif et toujours percer depuis la partie externe (côté finition) vers l'intérieur sans quoi il y a risque que le gel coat s'ébrèche largement au niveau du perçage surtout avec la version standard rigide.


  • rajout de pièces

    Pour ajouter des pièces on peut soit les rajouter en fixe par collage ou rivetage soit en amovible par écrous et inserts filetés ou avec des sangles et boucles ou des lacets. IL faut choisir la méthode selon le cas, la forme, le type ou le poids à rajouter.

    - Les ajouts fixes par colle ou rivets

    Pour coller une pièce, il faut décaper la partie de l'armure à encoller avec un papier abrasif, sans quoi la patine empêchera tout collage. La colle la mieux adaptée en général est la colle au néoprène, en liquide ou en gel (moins bon mais ne file pas) et surtout bien respecter les consignes (surfaces propres, encollage des deux parties et attente une dizaine de minutes avant le positionnement et serrage fort quelques instants. Pour les pièces importantes en volume, la colle n'est pas conseillée.

    Pour les parties rivetées attention aux débords et porte-à-faux, si le débord du rajout occasionne sur la pièce un bras de levier important il faut assurer la solidité de l'attache avec suffisamment de rivets et parfois renforcer l'arrière avec des rondelles larges.

    - Les ajouts amovibles par écrous et inserts, sangles et boucles ou lacets

    L'assemblage par écrous et inserts est réservé aux bricoleurs avertis car il faut pouvoir disposer des fournitures et d'une pince à sertir les inserts. Petit conseil, intercalez une rondelle de cuir un peu épais avant de placer l'écrou à visser, vous pourrez le serrer sans crainte d'abîmer la pièce en résine et le serrage tiendra mieux.

    Un des avantages de cette méthode est que l'on peut varier le positionnement de la pièce rajoutée si elle ne tient que par un seul écrou et l'insert en position centrée. Des cornes sur un casque par exemple.

    L'assemblage par sangles et boucles sera réservé pour les pièces mobiles, rouelles etc.

    L'assemblage par lacet est le plus simple, la pièce ajoutée doit pouvoir être percée ou être montée sur cuir et il suffira de positionner la pièce d'ajout avant de percer les trous correspondants sur la pièce réceptrice. le laçage fera le reste, avec un peu de goût et d'entraînement on peut réaliser de très jolis assemblages avec des laçages savants tressée ou non.


  • Les pièces à rajouter

    Dans la liste des options nous proposons des pièces toutes faites, cornes, cimiers etc. Lorsque ces options sont choisies avec un article celui-ci est livré équipé et préparé pour l'assemblage, il n'y a plus qu'à positionner l'option lorsqu'elle est amovible, parfois même c'est déjà fait si le format d'emballage le permet.

    Toutes les options ne sont pas systématiquement prévues pour tous les articles c'est pourquoi ces pièces sont disponibles également dans la boutique en articles séparés pour pouvoir les rajouter sur n'importe qu'elle pièce (consultez-nous éventuellement pour savoir la compatibilité) ou pour le remplacement en cas de perte, de casse etc.

    Nous pouvons aussi fournir éventuellement des pièces ou morceaux de pièces à bricoler, de même que pour certains casques des calottes prêtes à lacer sur le sommet du tymbre. Cet article permet de faire votre cimier personnel par dessus et de pouvoir le fixer facilement sur le casque de manière amovible.

    Pour toutes réalisations personnelles notre conseil est qu'elles soient les plus légères possibles, papier mâché, carton apprêté, cuir, plastiques divers etc.


  • Les aménagements de confort

    - les garnitures pour intérieur de casque

    Sauf exception nous ne fournissons pas les garnitures pour intérieur de casque mais vous trouverez toutes les explications pour adapter vos casque personnellement à moindre frais.

    Dans la majorité des cas, une simple bande de mousse souple collée au néoprène à l'intérieur du casque permet de l'adapter au tour de tête. Cette mousse existe en différentes épaisseurs et couleurs, mais si vous avez des difficultés pour vous en procurer nous proposons cet article en 2 épaisseurs et en gris dans la boutique, rubrique entretien.

    Pour les plus bricoleurs nous mettrons prochainement en ligne un modèle en cuir réglable avec un lacet, assez facile à fabriquer qu'il ne restera qu'à coller ou riveter dans un casque.

    C'est une option qui n'est pas prévue actuellement car nous sommes toujours débordés et manquons de temps mais il sera toujours temps de l'envisager par la suite.


    - les jugulaires

    Elles sont prévues d'origine sur certains modèles de casques, sur d'autres elles sont en option. pour les modèles à simple lanière et boucle Il est toujours possible de les rajouter par la suite, les boucles et les sangles de cuir sont disponibles dans la boutique en différentes largeurs et longueurs.


    - les garnitures de confort pour les armures

    Pour les plus bricoleurs une idée est à retenir, il s'agit de coller ou riveter des bandes de peau sur le pourtour intérieur des pièces qui frottent les unes sur les autres, particulièrement les spallières. Ce système était utilisé autrefois pour atténuer le bruit et limiter les marques de frottement des pièces. Les bandes de peau colorées dépassaient en feston en apportant une touche de couleur.


    - les supports et valets d'armures

    Plusieurs modèles complets sont disponibles dans la boutique, néanmoins cet article n'est pas le principal de notre activité nous préférerons nous concentrer sur les armures plutôt que sur les accessoires annexes.

    Nous proposons donc les plans de fabrication et montage pour ceux qui désirent réaliser eux même cet accessoire et réaliser ainsi une économie leur permettant de concentrer le principal de leur budget sur l'armure et des options plus spécifiques.

    Les socles embases sont également vendus séparément pour ceux qui ne veulent réaliser que la partie la plus simple de cet accessoire.

    Ces plans permettront également de s'y référer pour se faciliter le montage des modèles achetés prêts à l'emploi.

Si vous n'avez pas trouvé la réponse pour une questions sur l'entretien ou la façon de réaliser une modification sur vos armures et casques n'hésitez pas à demander, nous essaierons de compléter ou rajouter la rubrique nécessaire.




pour nous contacter
Retour haut de page


Pour voir nos   conditions de vente



MEDIEV´ART, FOURNISSEUR DES PLUS GRANDS SPECTACLES, FILMS ET CASCADEURS.
Création et fabrication de matériels,   costumes, décors et accessoires de spectacles historiques
Maison fondée en 1990   -   Siège social   ZA de la Brisse   -   secteur 1     Bâtiment I   -   47800 MIRAMONT de GUYENNE
S.A.R.L. capital 7622.46 € - SIRET 405 398 165 00028 - APE 9002Z - TVA FR68 405398165 - Marque déposée 05 3 341688.